Comment faire quand on a peur d’avancer dans notre vie

comment surmonter les peurs qui nous empêchent d'avancer dans notre vie

Quand on veut aller de l’avant dans notre vie on se heurte à la peur. On veut améliorer notre vie en avançant significativement mais on est retenu par ce doute, cette peur qui souvent nous paralyse. Et on est pris au piège, on se dit :

« je veux améliorer ma vie, je veux être plus heureux(se), je veux offrir une vie meilleure à ma famille alors pourquoi est-ce si dur ? Pourquoi y-a-t’il cet obstacle de la peur ? Je ne le mérite pas »!

Vous êtes sur le point de faire des changements positifs et passionnants dans votre vie, quand soudainement vous le ressentez: le froid, l’emprise du statu quo. Même si une partie de vous est enthousiasmée par la possibilité de changement . C’est-à-dire un nouvel emploi, une nouvelle maison, une nouvelle relation. Il y a une autre partie qui est attachée à votre réalité actuelle, à l’aise avec votre quotidien. Et cette partie rend cette envie d’aller de l’avant très difficile. Au lieu de ressentir une heureuse anticipation de la perspective du changement, vous pourriez vous sentir immobilisé par une vague de peurs. Il y a tellement de questions:

« est-ce que je fais vraiment la bonne chose? Comment ma famille et mes amis vont-ils réagir à ma nouvelle situation? Est-ce que mon ancienne vie me manquera? Ou serai-je submergé par ma nouvelle situation et déciderai-je que je ne suis pas à la hauteur de ses défis? Et si j’échouais? Et si je réussis »?

La peur n’est pas seulement quelque chose que l’on doit examiner et vaincre puis laisser derrière nous. Ça peut vouloir dire que le moment est proche. Que nous avons besoin de passer à l’action maintenant parce que ça signifie qu’une fenêtre d’opportunités vient de s’ouvrir devant nous! Il est temps de dépasser nos peurs une bonne fois pour toutes et d’y aller à fond MAINTENANT.

 

 

Nous allons voir dans cet article d’où viennent ces peurs qui nous empêchent d’avancer dans la vie et comment les surmonter.

 

 

 

 

D’où viennent ces peurs qui nous empêchent

d’avancer dans la vie

 

 

deux façons de voir les choses qui nous aideront

à surmonter nos peurs

 

 

 

1) La peur apparaîtra chaque fois que nous grandirons ou irons vers la réalisation de nos rêves.

 

Beaucoup d’entre nous pensent que la peur est un signe de danger. Que si nous ressentons une sorte de peur, cela signifie que quelque chose de mauvais va arriver et nous devrions essayer de l’éviter. Cela peut nous avoir bien servi quand nous étions enfants. Ceux qui vivent de cette façon ressentent de la peur et s’arrêtent immédiatement, se retournent et repartent vers l’endroit douillet et confortable auquel ils sont habitués. Tout comme ils s’en plaignent ou disent qu’ils veulent changer les choses.

A savoir : il y a une différence entre la peur de l’inconnu qui est de s’aventurer dans un nouveau territoire, et l’intuition instinctive que quelque chose ne va pas. Si vous vous demandez ce que vous ressentez, je suis sûr que vous serez capable de le dire. 

 

 

2) Tous ceux qui ont fait quelque chose d’unique et de merveilleux ont probablement été terrifiés la plupart du temps, et très probablement encore

 

 

Pour illustrer ces propos, je vous dévoile les discussions d’une ancienne danseuse de Flamenco avec des danseuses professionnelle. Une histoire que j’ai récemment découverte et qui m’a scotché!

 

 » Il y a quelques semaines, avant un grand spectacle de flamenco, j’ai mentionné ma peur à un artiste flamenco de renom. « Ça me rend dingue, » lui dis-je. « Il n’y a rien de mieux que de jouer, mais chaque fois que je fais une grande série, je suis si nerveuse que je n’aurais pas accepté Bien sûr, après la performance, je suis dans un état d’urgence absolu et je ne peux pas attendre de le refaire encore, suis-je folle? Elle a ri et m’a dit qu’après des décennies de performance autour du monde, elle était incroyablement nerveuse. Elle se demandait souvent pourquoi elle se torturait de cette façon. « Je sais maintenant qu’en tant qu’artiste, je n’ai pas d’autre choix que d’endurer la peur », a-t-elle dit. « Pour faire l’expérience de la danse pour une foule qui, pour moi, est la meilleure sensation au monde, je dois passer à travers les semaines d’angoisse et d’inquiétude qui peuvent l’accompagner. Même les plus petites, les moins prestigieuses des événements, j’ai appris à accepter que c’est comme ça. « 

 

J’ai été stupéfaite par cet aveu. Je serais prête à parier que vous seriez choqué de savoir combien de personnes que vous admirez, y compris les personnes qui ont le plus de succès dans le monde, éprouvent régulièrement de la peur. Pour confirmer cette théorie, j’ai demandé à une autre danseuse que j’ai rencontrée. Un chef de file dans l’une des meilleures compagnies de ballet du monde, si jamais elle devenait nerveuse. Elle m’a dit que chaque fois qu’elle doit développer une nouvelle chorégraphie, elle ne peut pas dormir parce qu’elle est si anxieuse de savoir si elle sera capable de le faire. Tout comme la célèbre danseuse de flamenco, cela continue après des décennies de travail au niveau mondial! Elle s’en inquiète toujours «  ?!

 

 

Conclusion: Le succès ne semble pas vous immuniser contre la peur. Alors ne vous attendez pas à ce qu’il disparaisse complètement.

 

 

Des barrières à surmonter

Comment faire quand on a peur d'avancer dans notre vie

 

  • Anxiété à propos de l’inconnu

Le changement est toujours un peu effrayant. Même si nous sommes fatigués de notre situation actuelle, ou si nous l’avons dépassée, au moins c’est familier. Nous pouvons opérer en son sein et négocier des obstacles familiers avec une relative facilité. Avec toute nouvelle situation vient un nouveau potentiel d’inconfort et de perte. Nos scénarios les plus pessimistes et les «et si» inquiétants peuvent nous empêcher de nous frayer un chemin dans une meilleure réalité.

 

  • Peur de l’échec

La peur que nous ressentons face à un changement de vie majeur est étroitement liée à la honte. Le sentiment qu’il y a quelque chose de fondamentalement imparfait à l’intérieur qui pourrait nous faire échouer. Ainsi qu’être perçu par les autres comme un échec, peut nous immobiliser avant que nous ne commencions.

« Beaucoup de gens organisent leur vie pour ne jamais avoir à ressentir cela. L’un des meilleurs moyens d’éviter « le sentiment honteux d’échec » est d’éviter le risque d’un nouveau projet ».

 

  • Peur du succès

Vous pouvez vous inquiéter de la façon dont le succès de votre nouveau projet changera votre vie, vos amitiés et vos sentiments à votre égard. Surtout si, enfant, vous avez pris conscience qu’il est dangereux de se démarquer. D’être spécial de quelque façon que ce soit. Si vous réussissez à devenir la «nouvelle personne» que vous voulez être, vos anciens amis vous abandonneront-ils, vous jugeront-ils ou vous envieront-ils?

« Si vous êtes sujet à une certaine envie ou au ressentiment de ceux qui ont plus de succès que vous, vous pouvez être particulièrement troublé par la perspective de devenir vous-même une cible d’envie ou de ressentiment » 

 

  • Peur de la mort

Bien que ce soit surtout une réaction inconsciente, nous pouvons hésiter avant de grands changements car,

«ils tendent à nous rendre conscients du passage du temps de manière désagréable. Ils évoquent des notions de finalité et de mort. Lorsque nous sommes coincés dans une routine familière, nous perdons la trace du temps qui passe. Cependant les grands marqueurs dans nos vies font vraiment prendre conscience du fait que nos vies se dirigent vers leur fin. C’est inconfortable. « 

 

  • Auto-jugement

L’hésitation avant tout grand changement – même positif – est normale. Mais si vous ne le réalisez pas, vous pourriez interpréter votre peur comme une faiblesse ou un manque de courage. Vous pouvez vous dire :

 » C’est supposé être génial. Quel est le problème avec moi qui fait que je ne peux pas y aller? « 

 

  • S’inquiéter des attentes des autres

Si vous effectuez un changement non conventionnel (rétrogradant des emplois pour réclamer plus de temps libre ou déménager dans une maison plus petite, par exemple), vous pourriez craindre que d’autres vous considèrent comme un fou. Ou qu’ils disent que vous êtes un fainéant, ou autrement vous jugent en vous disant que vous avez « TORT. »

 

 

 

Comment surmonter nos peurs d’avancer

 

comment surmonter les peurs qui nous empêchent d'avancer dans notre vie

 

  • Cultiver l’auto-compassion

 

« La peur du changement est naturelle, normale et universelle »

Discuter de votre situation avec un coach (un en qui vous avez confiance) ou un ami de « confiance » peut vous aider à réaliser que vous n’êtes pas faible ou imparfait simplement parce que le changement vous rend nerveux. Assurez-vous que la personne à qui vous vous confiez est quelqu’un qui reconnaîtra ce que vous ressentez. Sans vous juger ou projeter ses propres angoisses.

« Cherchez quelqu’un qui va vraiment écouter et comprendre votre peur du changement ».

La dernière chose dont vous avez besoin est quelqu’un qui vous dit que LUI a raison et que vous devez l’écouter LUI.

 

  • Reconnaissez ce que vous abandonnez

Votre ancienne vie vous a assez bien servie ( il y avait assez de bonnes choses). C’est pour ça que vous avez conservé ce train de vie pendant longtemps. Ça vous a amené où vous êtes maintenant. Faire le point et exprimer sa gratitude pour ce qui a été fait est une part importante de la décision de laisser aller la grâce.

« Chaque changement est une expérience douce-amère »

En fait , il ne faut pas s’attendre à éviter complètement les sentiments de vide, de regret, de tristesse et de confusion. Souvenez-vous simplement que, comme pour toute transition, vos sentiments de tristesse diminueront au fil du temps. Particulièrement lorsque les récompenses de votre vie post-changement deviendront apparentes.

 

  • Portez votre attention sur le futur

« Nous avons peur du changement parce que cela nous rend hors de contrôle et que notre expérience est imprévisible ».

Chercher plus d’informations peut nous aider à devenir plus à l’aise avec notre réalité future. Vous pouvez demander des informations à d’autres personnes qui ont apporté des modifications similaires. Ou encore vous plonger dans des livres, des blogs et d’autres ressources pour recueillir des informations supplémentaires. Des informations sur le changement que vous anticipez.

« Vous ne pouvez pas contrôler l’avenir et tout savoir à ce sujet, bien sûr. Mais avoir une idée aussi claire que possible de ce que votre vie postchangement impliquera peut vous aider à vous sentir un peu moins vulnérable. »

 

  • Ne vous attendez pas à la perfection

Si vous optez pour l’idée que votre nouvelle situation de vie résoudra par magie tous vos problèmes, vous risquez de vous décourager. De dérailler trop facilement lorsque surgissent des obstacles et des déceptions. Si vous vous surprenez à vous engager dans une réflexion magique et idéalisée sur votre nouvel avenir, rappelez-vous que chaque changement apporte de nouveaux défis. Là encore, parler avec d’autres qui ont traversé une transition de vie similaire peut aider.

 

  • Dépassez votre peur du jugement

Il est naturel de se préoccuper de la façon dont les gens vous perçoivent et de vos décisions. Mais si vous êtes profondément inquiet ou craintif à propos que les autres vous jugeront durement pour avoir fait un changement, il se peut que vous projetiez votre propre autocritique sur eux.

« En prenant un peu de temps pour l’introspection, et en identifiant et en explorant ces sentiments ambivalents, vous aidez à les apaiser ».

 

  • Connectez-vous avec vos anciens passe-temps favoris

Quand vous acceptez un changement, vous allez inévitablement faire l’expérience de beaucoup de nouveauté. Alors il peut être très utile de vous réconforter avec des choses anciennes et familières. Maintenez vos activités, rituels et routines bien-aimés. Profitez de visites dans des lieux familiers (ou types de lieux). Faire des plats familiers. Regarder ses films préférés.

 

Quand je veux aller de l’avant, j’aime regarder des films motivants pour me donner encore plus d’énergie. Car si des choses incroyables ont été réalisés par certaines personnes par le passé, je peux, à mon niveau, réaliser des choses incroyables!

 

  • Ayez confiance en vos relations

Des liens étroits et authentiques tendent à endurer même des changements de vie dramatiques. Et les gens qui vous aiment le plus voudront que vous poursuiviez ce qui est le mieux pour vous. Il est vrai que de grands changements dans la vie  peuvent changer la dynamique familiale et sociale. Mais les connexions fortes sont des connexions flexibles. Elles sont nées de qui vous êtes en tant que personne, pas ce que vous faites, où vous êtes, qui vous aimez ou combien vous gagnez. Donc gardez à l’esprit que l’une des meilleures choses que vous pouvez donner aux autres est le don de votre soi authentique. C’est quelque chose que le grand changement que vous envisagez de faire vous aidera à explorer et à révéler.

 

 

> Tiré d’une analyse de Joseph Burgo, psychologue en clinique et auteur de « Pourquoi je fais ça ». Il a écrit « the After Psychotherapy blog »,

http://www.afterpsychotherapy.com

 

 

Pour finir, retenez que si vous avez peur c’est normal. Les plus grandes réussites de ce monde éprouvent quotidiennement de la peur mais elles agissent en dépit de cette dernière. C’est normal d’avoir peur, ne vous inquiétez pas. Passez à l’action quoiqu’il arrive car vous savez ce qui est bon pour vous. Allez-y, Maintenant !

 

Raph coach en épanouissement personnel (Travail physique et psychologique)